Vous êtes ici :
Accueil > Guide de l’assurance > Assurance auto
  Une assurance auto moins chère et adaptée à vos besoins réels ?

Assurance auto


Le développement de l’assurance a accompagné le développement du marché automobile au cours du 20ème siècle. Devant les risques de plus en plus importants générés par la conduite automobile, le législateur a institué une première série de lois en 1958, rendant obligatoire la garantie de responsabilité civile pour les dommages corporels et matériels causés à autrui.

Puis d’autres lois ont été votées afin de protéger toujours plus les victimes des accidents de la circulation et d’affiner la perception des conducteurs (ivresse, clause de bonus-malus…), jusqu’à la loi Badinter du 5 juillet 1985 (n° 85-677) ayant pour objet d’améliorer l’indemnisation de ces victimes.

La législation a ensuite essentiellement évoluée pour améliorer l’information apportée aux assurés sur leur contrat. L’assurance auto est ainsi avant tout une assurance de responsabilité civile, sur laquelle viennent s’ajouter diverses garanties, plus ou moins utiles selon le type de véhicules ou de conducteurs.

Comment choisir son contrat ?

L’Index de l’assurance vous permet de comparer plusieurs assureurs auto afin de trouver facilement le meilleur rapport qualité des garanties / prix compétitif :

>> Cliquez ici pour accéder au comparateur d’assurance auto <<

Vous pouvez également consulter les sites des compagnies et mutuelles d’assurance proposant des contrats pour les particuliers.

Qui doit souscrire un contrat ?

Tous les conducteurs de véhicules terrestres à moteur (VTM) de 1ère catégorie, qu’ils soient personnes morales ou physiques.
Les véhicules terrestres à moteur de 1ère catégorie représentent toutes les voitures de tourisme à quatre roues et d’un poids maximal autorisé en charge de 3,5 tonnes. Cela inclue également les remorques et caravanes tractées par le véhicule.

La conduite sans assurance

Évidemment, le fait de conduire une automobile sans être couvert par un contrat d’assurance expose à des sanctions légales. C’est un délit qui est passible d’une amende de 3750 euros, mais sur laquelle peuvent se rajouter d’autres sanctions plus gênantes pour le conducteur : annulation de permis, travaux d’intérêt général
Plus d’informations dans notre article sur la conduite sans assurance.

Les différentes garanties disponibles

Le calcul du tarif

Le calcul de la prime d’un contrat d’assurance auto est particulièrement complexe et fait entrer en jeu des obligations législatives avec des études statistiques et les objectifs stratégiques des sociétés d’assurance. Vous pouvez consulter ici les modalités de calcul du tarif d’assurance auto, ainsi que, pour les personnes n’ayant pas réussi à trouver de contrat, nos articles sur l’assurance jeune conducteur et le Bureau Central de Tarification.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :