Vous êtes ici :
Accueil > Guide de l’assurance > Assurance habitation
  Une assurance habitation moins chère et adaptée à vos besoins ?

Assurance habitation


L’assurance habitation est historiquement un contrat d’assurance “incendie”, c’est à dire un contrat protégeant un bien des risques de dommages et de responsabilité civile en cas d’incendie. Il s’est par la suite développé, notamment pour les particuliers, pour devenir un contrat d’assurance “multirisques”, comportant de nombreuses garanties supplémentaires.

» Vous pouvez également consulter l’Index Habitation, notre site entièrement dédié à l’assurance habitation pour les particuliers, propriétaires ou locataires, occupants ou non.

Comment choisir son contrat ?

Le mieux est de comparer le maximum d’assureurs afin de trouver le meilleur rapport qualité des garanties / prix compétitif. L’Index de l’assurance vous propose ainsi de comparer plusieurs dizaines d’assureurs spécialisés en habitation :

>> Cliquez ici pour accéder au comparateur d’assurance habitation <<

Les principales garanties

L’assurance multirisques habitation comporte 3 types de garanties, adaptables selon que l’assuré est locataire ou propriétaire du bien :

  • Les dommages aux biens immobiliers (logement, bâtiment) ou mobiliers (meubles à l’intérieur du bâtiment), dont l’assuré est propriétaire ou locataire. Les valeurs de ces biens peuvent être estimées différemment selon les contrats et selon le type de biens (usage, à neuf ou de reconstitution).
  • La responsabilité, différente selon que l’on soit locataire ou propriétaire :
    • La responsabilité locative couvre le locataire vis-à-vis du propriétaire contre les dommages subis par le logement.
    • La responsabilité du propriétaire couvre le propriétaire contre les dommages subis par le locataire du logement. Est prévue également la responsabilité vis-à-vis de tous les tiers pouvant subir des dommages (voisins, passants…).
  • Les frais et pertes suite à un sinistre : perte d’usage du logement pour le locataire ou le propriétaire occupant, perte de loyers pour le propriétaire non occupant, frais indirects (formalités, honoraires…)…

Cas particuliers du garage et des dépendances

  • Ils sont inclus dans l’assurance lorsqu’il sont liés physiquement au bâtiment d’habitation et que leur destruction endommagerait ce dernier.
  • Lorsqu’ils sont indépendants, mais situés sur le même terrain, il est nécessaire de bien lire les conditions générales du contrat pour savoir s’ils sont inclus ou non dans les garanties.
  • Enfin, s’ils ne sont pas sur le même terrain (garage loué par exemple), il faut prévoir en général une extension d’assurance ou un nouveau contrat.


Les autres garanties

Est également prévu dans tous les contrats multirisques habitation la responsabilité civile du chef de famille, la protection juridique et de plus en plus souvent l’assistance.

Enfin, un certain nombre d’autres garanties, optionnelles ou non, peuvent se rajouter pour constituer un “pack” complet adapté aux évènements de la vie d’une famille :

  • Les assurances de responsabilité : “assistante maternelle”, scolaire ou extra-scolaire, organisation d’événements (fêtes, mariage…), famille d’accueil…
  • Les assurances de biens : garage supplémentaire…

Toutes ces garanties s’adaptent également selon la valeur du bien à assurer. Il est prévu des contrats spécifiques pour les logements dont la valeur est très importante (châteaux, gentilhommières, hôtels particuliers…). Ces contrats sont en général proposés par des sociétés spécialisées dans ce type de risque.

Les risques couverts

Les types de garanties présentés ci-dessus s’appliquent à différents risques prévus dans le contrat d’assurance habitation :

  • L’incendie, la foudre et les explosions
  • Les intempéries : tempêtes, grêle et neige
  • Les dégâts des eaux
  • Les dommages électriques et ménagers
  • Les bris de glaces
  • Le vol

Attention néanmoins, comme tout contrat d’assurance et spécialement pour certains des risques évoqués ci-dessus, il est nécessaire de bien consulter ses conditions générales afin de connaître :

  • les différentes exclusions de risques prévus par la législation ou par l’assureur.
  • pour la garantie vol, les moyens de protection du bâtiment demandés par l’assureur (type de serrure, volets, entrebâillement des barreaux…).

Les montants des garanties assurées

Pour le propriétaire et le locataire, les garanties concernant les biens immeubles sont en général sans limitation ou avec un montant d’indemnisation très important. Par contre, pour les biens mobiliers, une estimation de leur valeur est demandée au moment de la souscription afin de prévoir directement le montant du remboursement. De plus, des franchises en cas de sinistres peuvent être appliquées.

A noter que la plupart de ces montants sont indexés sur l’indice FFB (Fédération Française du Bâtiment) afin de prévoir l’augmentation régulière du montant des sinistres.

Le calcul du tarif

Les éléments de tarification sont plus simples et moins nombreux qu’en assurance auto, par exemple : accédez ici à l’article sur le calcul du tarif d’assurance habitation.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :