Assurance auto

Seuil d’AIPP : définition

Le sigle AIPP signifie Atteinte Permanente à l’Intégrité Physique et Psychique. Cette atteinte correspond à la « réduction définitive du potentiel physique, psychosensoriel ou intellectuel résultant d’une atteinte à l’intégrité anatomophysiologique ». Elle a été mise au point par Confédération européenne d’experts en évaluation et réparation du dommage corporel (CEREDOC).

L’AIPP est médicalement constatable et constatée après consolidation. Elle est appréciée par un examen clinique approprié et comparée à l’état de santé de la victime antérieur à l’accident. L’AIPP prend également en compte les phénomènes douloureux, les répercussions psychologiques normalement liées à l’atteinte séquellaire décrite et les conséquences habituellement et objectivement liées à cette atteinte dans la vie de tous les jours.

Le taux d’AIPP, exprimé en pourcentage, est évalué par le médecin expert à l’aide d’un barème. Plusieurs exemples de taux d’AIPP sont fournis par l’Association Aide Indemnisation Victimes de France (AIVF) :

  • Perte d’un doigt (hors pouce) : 1 à 5 % ;
  • Perte de toutes les dents ou de tous les orteils : 10 à 15 % ;
  • Perte d’un pied : 25 à 30 % ;
  • Perte d’une main : 30 à 50 % (selon que la victime est droitière ou gauchère) ;
  • Etc.

En assurance automobile, le taux d’AIPP est utilisée dans la garantie protection du conducteur. L’indemnisation au titre de cette garantie n’est déclenchée par l’assureur que si le taux d’AIPP de la victime assurée est supérieur à un seuil défini aux conditions du contrat (le plus souvent dans les conditions générales, au chapitre « protection du conducteur »). Ce seuil, dénommé par les assureurs seuil d’AIPP, se situe généralement entre 1 et 15 %.

Ces informations vous ont été utiles ? Partagez-les :

•••

Article mis à jour le 12 novembre 2020 • • •

Publicité