Conduite sans assurance : 10% des accidents corporels en France

Feu de circulation rouge

Comme l’ont relevé Les Échos, le Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires de dommages (FGAO) a annoncé avoir traité 27 970 sinistres causés par des conducteurs non-assurés en 2017. Ce chiffre est stable depuis 2012 alors que le nombre global d’accidents baisse d’année en année. Le nombre de véhicules (deux-roues et quatre-roues) non assurés est estimé entre 500 000 et 1 million, soit entre 2,5 % et 5 % du parc total français.

Autre point noir : la non-assurance est en cause dans 10% des accidents corporels en France, ce qui indique que les conducteurs sans assurance sont plus souvent en cause dans ce type de sinistre que les autres conducteurs.

Quatre causes principales à cette absence d’assurance, qui touche principalement les hommes, sont relevées par Julien Rencki, le directeur général du FGAO :

  • la non-assurance délinquante ;
  • la négligence (oubli de resouscrire après une résiliation) ;
  • la conduite occasionnelle déclarée pour un conducteur principal ;
  • et évidemment les difficultés financières.

Pour rappel, la conduite sans assurance est un délit et les automobilistes concernés risquent une amende de 3 750 €, une suspension du permis de conduire de 3 ans et la confiscation du véhicule, en plus des conséquences financières liées à leur responsabilité lors d’un sinistre (indemnisation des dommages matériels et corporels des victimes).

Actualité postée le 18 mai 2018 et modifiée le 18 mai 2018 dans la rubrique : Actualités de l'assurance auto

Publicité

Partager cette page :