Garanties du contrat d’assurance auto

En dehors de la responsabilité civile obligatoire, et selon le type de véhicule que possède l’assuré ou l’usage qu’il compte en faire, les assureurs proposent diverses garanties afin de protéger l’assuré :

  • La garantie dommages accident couvre les dommages subis par le véhicule assuré et provoqués par une collision avec un ou plusieurs autres véhicule(s), le renversement du véhicule sans collision préalable, un choc avec un corps fixe ou mobile ou un acte de vandalisme.
  • La garantie incendie couvre les dommages subis par le véhicule assuré suite à un incendie ou une explosion.
  • La garantie vol couvre les dommages consécutifs au vol ou à la tentative de vol du véhicule : disparition, destruction ou détérioration du véhicule assuré ou de l’un de ses éléments volés indépendamment.
  • La garantie bris de glace couvre les dommages causés aux différentes glaces du véhicule (pare-brise, lunette arrière, custodes…). Attention, certains dommages peuvent être pris en charge par la garantie dommages accident : rétroviseurs, feux arrière, toits transparents fixes…
  • La garantie protection du conducteur couvre les dommages corporels au conducteur du véhicule, responsable ou non. Celui-ci (ou ses ayant-droits en cas de décès) est indemnisé de tous les préjudices résultant des dommages corporels subis.
  • La protection juridique couvre les différents recours (frais de justice, d’avocat…) que peut effectuer l’assuré lors d’un litige avec un tiers en relation avec l’utilisation ou la possession du véhicule assuré.
  • L’assistance, dont les garanties sont variables d’un assureur à l’autre : sur le territoire français ou à l’international, en cas d’accident ou de panne, avec ou sans franchise kilométrique…
Publicité

Quelles garanties pour quels véhicules / conducteurs ?

Le niveau de garanties choisi par l’assuré doit être fonction de la valeur accordée au véhicule, car il y a toujours le risque que le véhicule soit déclaré épave (et donc irréparable et invendable) après un sinistre.  Le niveau de protection que l’on souhaite pour le conducteur est également à prendre en compte.

  • pour un véhicule à l’ancienneté maximale de 5 à 7 ans et/ou dont la valeur à neuf était relativement importante : il est généralement conseillé de souscrire les garanties bris de glace, dommages tous accidents, vol et incendie, en plus des autres garanties corporelles (responsabilité civile, assistance, individuelle conducteur).
  • pour un véhicule plus ancien, d’une valeur à neuf réduite et/ou de faible puissance : la simple responsabilité civile peut suffire, mais il est souvent judicieux d’y adjoindre la protection du conducteur et l’assistance, dont les montants sont peu élevés dans le calcul final de la prime et qui s’avèrent utiles en cas d’accident (rapatriement des personnes, couverture des frais de santé du conducteur…).

Pour aller plus loin, vous pouvez également consulter notre article Comment choisir son contrat d’assurance auto ?

Sur ce thème :

Ces articles pourraient aussi vous intéresser...

Publicité

Partager cette page :

Une question ? Un commentaire ?

Votre adresse email ne sera pas publiée.