Assurance auto

Assurance auto au tiers : définition et fonctionnement

L’assurance au tiers couvre les dommages, matériels ou corporels, causés à autrui par un véhicule terrestre à moteur. Il s’agit de la formule minimale permettant de répondre à l’obligation légale d’assurance automobile.

Qu’est-ce qu’une assurance auto au tiers ?

L’assurance auto « au tiers » est un contrat d’assurance dont les garanties se limitent à :

  • la responsabilité civile automobile, qui sert à indemniser les tiers victimes de dommages corporels ou matériels causés par l’usage du véhicule assuré : conducteur adverse non responsable, piéton, cycliste, passager, etc. ;
  • la défense pénale et recours suite à accident, qui prend en charge les frais nécessaires à la défense pénale de l’assuré mis en cause ou, s’il est victime, à l’exercice de son recours pour obtenir réparation des dommages subis.

Un contrat d’assurance au tiers suffit donc à répondre à l’obligation légale d’assurance définie par l’article L211-1 du Code des assurances. Il s’agit de la formule de base proposée par les sociétés d’assurance, qui lui adjoignent parfois d’autres garanties telles que l’assistance ou la protection du conducteur.

Les limites de l’assurance au tiers

Une formule d’assurance au tiers ne protège pas l’assuré contre les dommages causés à son véhicule s’il est responsable du sinistre. Elle ne permet également pas d’être indemnisé des dommages causés par des intempéries, une catastrophe naturelle, un incendie, un bris de glace ou encore un vol. Enfin, sans garantie spécifique de protection du conducteur, les atteintes corporelles au conducteur assuré responsable ne sont pas prises en charge.

Les restrictions de l’assurance au tiers ont donc incité les assureurs à concevoir des formules plus complètes, tous risques ou intermédiaires.

Tiers amélioré ou tous risques : les autres formules disponibles

Les autres formules d’assurance auto proposées par les assureurs contiennent nécessairement les garanties de l’assurance au tiers, auxquelles s’ajoutent des garanties de protection du véhicule et du conducteur. Ces garanties supplémentaires permettent de renforcer significativement la couverture au bénéfice de l’assuré.

L’offre d’un assureur automobile est donc généralement structurée en trois types de formule :

Principales garanties incluses dans les formules d’assurance auto
Garanties Formule tiers Formule intermédiaire
« tiers + »
Formule tous risques
Responsabilité civile oui oui oui
Défense-recours oui oui oui
Assistance variable oui oui
Protection du conducteur variable variable variable
Bris de glace non oui oui
Catastrophes naturelles non oui oui
Événements climatiques non variable oui
Vol non variable oui
Collision non variable oui
Incendie non variable oui
Dommages tous accidents non non oui

Pourquoi et quand souscrire une assurance auto au tiers ?

L’assurance auto au tiers est intéressante car son tarif est moins cher que celui des autres formules d’assurance. Elle convient donc aux automobilistes ayant des moyens financiers limités. Elle représente également une solution simple de faire baisser le prix de la cotisation annuelle pour les jeunes conducteurs ou les automobilistes en situation de risque aggravé (malus, résiliation compagnie, etc.).

Les propriétaires de véhicules anciens (au-delà de 10 ans) ont aussi généralement intérêt à choisir une formule au tiers. En effet, plus le véhicule prend de l’âge et plus il perd de la valeur. En cas de sinistre, l’offre d’indemnisation par l’assureur sera donc basse, ne justifiant pas le coût annuel que représente la cotisation d’une formule tous risques.

Quel est le prix d’une assurance au tiers ?

Le prix d’une assurance auto dépend de nombreux critères détaillés ici. Il n’est donc pas possible de fournir le tarif précis d’une assurance au tiers sans connaître le modèle du véhicule, les antécédents des conducteurs assurés et l’usage du véhicule.

Par contre, en 2020, la Fédération Française de l’Assurance a établi le prix moyen des contrats d’assurance auto au tiers souscrits en France. Ce prix s’élève à 243 € HT / an (contre 503 € HT / ans pour les contrats tous risques). Vous trouverez également ici des exemples de tarifs pratiqués par les principaux assureurs français sur des contrats d’assurance au tiers pour les modèles de voiture les plus courants.

Comment souscrire une assurance au tiers ?

Comme pour les formules tous risques et tiers +, il est nécessaire de fournir à l’assureur plusieurs documents justificatifs : le certificat d’immatriculation du véhicule (carte grise), les permis de conduire et relevés d’information des conducteurs à déclarer au contrat, ainsi qu’éventuellement une carte d’identité et des documents spécifiques liés à la présence d’un risque aggravé. À ces documents s’ajoutent évidemment un moyen de paiement et un RIB pour le prélèvement de la cotisation.

Vous pouvez réaliser ci-dessous un devis comparatif pour votre assurance auto au tiers :

Pour aller plus loin...

Partagez cette page !

Facebook Twitter Linkedin

Article mis à jour le 19 mai 2021 • • •

Publicité